mardi 2 février 2010

Le prix de l'ancien

Cela faisait un bail que je n'étais pas venu baffouiler ici. Manque de temps malheureux car nombre de fois j'ai eu l'envie de crier mon agacement sur pas mal de sujets.

Clearstream, le handball non retransmis, les anti-Apple primaires, la burqa, Les anti-Freches chroniques, mon maire UMP qui n'aime pas la réserve du PSG...

Là je reprends le clavier pour les absurdités ignobles des Hortefeux et Lefebvre sur les meutres de petits vieux.

J'habite un sympathique coin de banlieue, pas très loin de l'Oise où s'est produit le crime épouvantable. Mais j'habite aussi assez près du patelin du Val d'Oise où un jeune de 20 ans s'est fait égorger dans son atelier. Enfin, je vis à 5 minutes du garage automobile où un jeune s'est fait massacrer à mort par une bande d'une dizaine de mecs armés de clubs de golf, d'armes blanches et autres objets contondants.

Un acte ignoble et lache contre une personne dans l'incapacité de se défendre devant une telle armée, tous comme les petits vieux de l'Oise. Aussi je ne comprend pas pourquoi notre bon ministre de l'Intérieur ne s'est pas fendu d'une grosse envie de loi à ce propos. Ni pourquoi le brillant porte-parole de l'UMP n'a pas non plus bougé d'un iota ?
Peut être que nos brillants politiques connaissent des techniques Ninja qui font qu'ils pensent que le gamin avait les moyens de se défendre et donc ne s'émeuvent pas devant de tels actes...

A moins que cela soit bien pire que cela ! Que tout simplement à quelques mois d'une élection qui pue la défaite à plein nez, l'ancien cote bien plus haut que le petit jeune...

3 commentaires:

Wictoria a dit…

de bien tristes actes effectivement, la politique est censée être la voix du peuple, mais qui y croit encore ?
Moi je ne fais pas de politique sur le net, ma voix reste confidentielle dans les urnes..mais je pense trèsq sincèrement qu'il n'y a pas les "bons" d'un coté et les "méchants" de l'autre.
Très cordialement mon Cham :)

Mister Cham a dit…

Je suis bien d'accord avec toi sur certains points. D'aileurs je ne dis pas que d'autres font mieux. Par contre cela va être très difficile de faire pire que ceux là...
Ce tintamare juridico-politico mediatique pour ces 2 pauvres vieux est d'autant plus vulgaire qu'il fait face au silence pesant dans l'autre affaire.
Il vient d'autre part de se produire une agression en bande cagoulée dans un collège. N'y a-t-il pas eu des lois ridicules sur les bandes et les cagoules ? Non, je ne vanterai pas ici les mérites d'un quelconque parti, mais je ne peux rester silencieux face à la pire escroquerie que notre beau pays ait eu à subir !

Mister Cham a dit…

Allez, et dans le domaine du mensonge de campagne, du bourrage de crâne dont on nous inonde depuis maintenant plus de deux ans, voici un exemple tout frais absolument merveilleux : http://www.maitre-eolas.fr/trackback/1551